14/12/2006

Rire d'ammoniaque

Ah, le rire du directeur !

Quand Philippe rit, cela ne passe pas inaperçu.

Les premières fois ça inquiète. On se demande si quelqu’un a eu une crise cardiaque. Ou si un pneu se dégonfle dans la rue.

Après on s’habitue.

Dans le pire des cas on essaye de l’imiter. Et ça c’est dangereux. On risque le pneumothorax, l’asphyxie, la mort subite.

13:41 Écrit par Le Vieux dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.