30/12/2006

Bush et Saddam Hussein: juste un au-revoir?

Je n'ai pas de mots assez forts pour condamner l'exécution de Saddam Hussein. Cela ne signifie pas que je veux minimiser ou passer sous silence ses crimes, bien au contraire! Mais j'estime que la communauté internationale dont les Etats Unis se veulent si souvent la conscience (quand cela les arrange, bien entendu) vient de predre une manche de plus face à la violence et aux crimes de guerre.

Exécuter c'est reconnaître le droit de tuer.

Exécuter c'est donc assez paradoxalement donner l'exemple aux futurs dictateurs et assassins. Leur donner une raison d'avoir bonne conscience. Un prétexte. Il ne leur suffit plus que de trouver une justification, une raison d'état, un droit supérieur.

Bravo Georges, toi qui bigotes aux States, tu es derrière tout cela. Mais finalement, si Dieu existe (bon, j'ai mes doutes mais on peut rêver), il appliquera les mêmes règles à toi et à saddam: tu le reverras donc sous (relativement) peu!

19:55 Écrit par Le Vieux dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

ma pensée exactement ma pensée
mais mieux exprimée

Écrit par : pommefraise | 04/01/2007

Les commentaires sont fermés.